Skip to Content

Ma ville 02/05/2012

Mémoire de l'esclavage...

A l’occasion de la journée de commémoration de l’esclavage en métropole le 10 mai, la municipalité propose une semaine dédiée aux Antilles avec un programme culturel et festif dense, du 9 au 16 mai.

 Au mois de mai 2011 rue Lucien-Sampaix, la municipalité dévoilait une plaque Toussaint-Louverture et rendait hommage à cet ancien esclave né en 1743 à Saint-Domingue aux Antilles, révolutionnaire en 1789, moteur de la lutte anti esclavagiste aux Antilles, emprisonné par Napoléon en 1802 et décédé un an plus tard. L’action de cette figure historique de l’émancipation des Noirs en Amérique est mieux connue en France. Son histoire et son parcours ont influencé des générations d’hommes et de femmes. Ce fut le cas d’Aimé Césaire, grand poète martiniquais, personnalité politique et fondateur du mouvement littéraire de la négritude, mort en 2008.

 Commémoration

Le 10 mai à 18h sur la place de la mairie, puis à l’espace Louis-Blesy, la ville inaugurera en son honneur une plaque commémorative en mosaïque créée par des Sevranais lors d’ateliers. Cette cérémonie est l’un des moments forts d’une semaine de manifestations dédiées aux Antilles, à l’occasion du 10 mai, journée de la commémoration de l’abolition de l’esclavage en métropole. Le décret d’abolition de l’esclavage a été signé en 1848 par le gouvernement de la Seconde République, sous l’impulsion de Victor Schoelcher.

 Demandez le programme

164 ans plus tard, savoir, comprendre, interroger et réfléchir sur cette période abominable de l’histoire de l’humanité restent plus que jamais d’actualité. C’est le sens des initiatives qui se déroulent du 9 au 16 mai à l’espace Louis-Blesy avec la « Semaine des Antilles ». Elles sont plurielles. Durant toute cette semaine s’y tiendra une exposition de fers sculptés haïtiens présentée par Christophe Wargny. Mercredi 9 mai à 19h sera projeté un documentaire « Des Noirs en couleur ». Il narre l’histoire des joueurs afroantillais en équipe de France. A la même heure débutera un atelier culinaire salé et sucré sur les saveurs africaines. A 19h15 sera jouée une pièce de théâtre « Le chemin du but » de Nadia Xerri. Elle raconte le destin de Jean-Pierre Adams un ancien footballeur professionnel qui a sombré dans le coma depuis 1982.

 L’oeuvre sera suivie par un débat et une collation sur l’abolition de l’esclavage, les rapporte entre le foot et la « Négritude ».

Jeudi 10 mai à 16h, intervention de Christophe Wargny, historien spécialiste d’Haïti. A 20h30 à la salle des fêtes, « Boomerang », une danse urbaine sur les enjeux de la planète avec sept danseurs acrobates. Le 16 mai, à 20h30, l’association JCPC (Jeunesse culture et patrimoine caraïbe) présentera un défilé sur le patrimoine des Antilles. Bonne semaine !

Sevran le journal n°107 / mai 2012

 Dernière minute :

à 19h, mercredi 16 mai, ce ne sera plus un concert Gospel mais un concert en avant première du groupe Ramos (musique comorienne) à quelques jours de leur représentation à la salle des fêtes.