Skip to Content

Ma ville 28/11/2017

1er Décembre : journée mondiale de lutte contre le Sida et les IST

En France plus de 150 000 personnes vivent avec le VIH en 2017 et un peu plus de 6 000 découvrent leur séropositivité au VIH.
 

Qu’est-ce que l’infection par le VIH ?

Le VIH désigne le Virus de l’Immunodéficience Humaine qui se transmet par voie sexuelle, sanguine et de la mère à l’enfant. Il cible les lymphocytes T, cellules essentielles au bon fonctionnement du système immunitaire. Sur le long terme, le VIH affaibli le système immunitaire et les personnes infectées développent de graves maladies dites « opportunistes ».
Dans un premier temps, la personne est porteuse du VIH sans être malade, on dit qu'elle est séropositive.
Puis, souvent après plusieurs années, l'organisme n'est plus en mesure de combattre le VIH, l'ensemble du système immunitaire devient défaillant et la personne présente des pathologies caractéristiques du SIDA (Syndrome d'Immuno Déficience Acquis).
Le syndrome de l’immunodéficience acquise (sida) est le dernier stade de l’infection par le VIH. Il correspond au développement d’une ou de plusieurs maladies opportunistes chez les personnes infectées.

 

La fréquence du VIH ?

La majorité de ces contaminations est due à un contact sexuel. Ce nombre est stable depuis 2007, sauf chez les homosexuels masculins où une augmentation est observée.
Parmi ces personnes détectées :
42 % sont des homosexuels masculins,
39 % sont des personnes nées à l'étranger et ayant eu des rapports hétérosexuels,
17 % sont des personnes nées en France et ayant eu des rapports hétérosexuels,
1 % sont des usagers de drogue.
En 2014, on estime à environ 1.200 le nombre de nouveaux diagnostics de sida (stade de la maladie). 54% des nouveaux cas de sida ont été diagnostiqués chez des personnes qui ignoraient leur infection VIH avant le diagnostic de sida, et 83 % chez des personnes qui n'avaient pas reçu de traitement antirétroviral avant le diagnostic de sida.
La prévention est donc capitale ainsi que le recours au dépistage

 

Le diagnostic

Le diagnostic d’infection par le VIH est posé, soit lors d’un dépistage ou devant l’apparition de symptômes lors qu'il est plus tardif. L’analyse de sang permet de détecter la présence d'anticorps anti-VIH, dès six semaines après la contamination.
Si le test est positif, un autre test appelé Western-Blot recherchant différents anticorps, est effectué pour confirmer le diagnostic. Si ce dernier est négatif, il faut renouveler les examens un peu plus tard.
En cas de suspicion d'infection très récente de moins de 3 semaines, une recherche directe du virus est possible.

 

 

Plus d'informations et renseignements

Les lieux Ressources :

Centre de dépistage et de prévention à l’hôpital Robert-Ballanger
Boulevard Robert-Ballanger
93600 Aulnay-sous-Bois
☎ 01 43 85 65 03



Pour plus d’informations:

www.sida-info-service.org
www.hepatites-info-service.org
Lignes d'information et d'écoute
Sida Info Service☎ 0 800 840 800 appel anonyme et gratuit
Hépatites Info Service ☎0 800 845 800 appel anonyme et gratuit