Skip to Content

Actualités 03/12/2018

Economies d'énergie, quelles sont les aides à la rénovation ?

 Tour d’horizon, non exhaustif, des principales aides qui peuvent vous permettre de réaliser des économies d’énergie.

© Ademe

- Le Crédit Impôt pour la Transition Energétique (CITE) permet de déduire de son impôt sur le revenu 30 % du montant des dépenses d’amélioration de la performance énergétique de votre logement. Il faut pour cela investir dans des équipements tels que chaudière ou capteur solaire, ou engager des travaux d’isolation. Depuis le 1er juillet 2018, les achats de chaudière au fioul ont été exclus du CITE. En savoir plus : www.faire.fr, site mis en place parle ministère de la Transition Ecologique et Solidaire.

- L’Eco-prêt à taux zéro, cumulable avec le CITE, permet un emprunt à taux zéro jusqu’à 30 000 € pour effectuer des travaux de rénovation énergétique. Remboursable sur 15 ans, ce prêt s’adresse à tous les propriétaires, occupant ou bailleur, sans condition de ressources. Le logement doit néanmoins avoir été achevé avant le 1er janvier 1990. En savoir plus : www.faire.fr

- Le chèque énergie est proposé aux propriétaires et locataires en fonction de leurs ressources et de la composition de leur foyer pour payer leurs factures d’électricité ou de gaz, ou certains travaux de rénovation énergétique. Son montant peut aller jusqu’à 227 €. En savoir plus : https://chequeenergie.gouv.fr

- L’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) en fonction de l’état de votre logement et de vos ressources, accorde des subventions pour la rénovation thermique et la lutte contre la précarité énergétique. En savoir plus : www.anah.fr

Pour un recensement complet des dispositifs existants, vous pouvez télécharger sur le site de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise
de l’énergie le guide des aides financières 2018 pour des travaux de rénovation énergétique : www.ademe.fr/aides-financieres-2018

Dossier SLJ n°171 sur les économies d'énergie en ville