Skip to Content

Culture 21/11/2014

Ixzo de retour

L’artiste originaire de Rougemont revient sur le devant de la scène avec la sortie du projet « Bandiyagal » de 14 titres.

© DR

 

Un an après sa présentation dans Sevran le journal, «  Ixzo, le rap à l'état pur » (SLJ n°120), est de retour. Après « Ghetto inflammable » en 2008 avec ses acolytes du collectif BSL et la « Muskrime tape » fin 2013 avec son groupe Authentik Musik, Ixzo revient le 1er décembre 2014 avec cette fois un projet en solo.

Sous le label Tookie P, celui qui a fait la première partie de Médine au festival Zikfoot, propose 14 titres dont certains en featuring (collaboration). Après un an de travail, il espère toucher un public plus large notamment par le biais d’un projet distribué à échelle nationale. Parmi les invités sur le projet Bandiyagal ( à vous de trouver le sens de ce mot d’origine sénégalaise), l'artiste Alivor son cousin originaire du Havre comme lui. A noter également le featuring avec Gradur, artiste Lillois qui fait de plus en plus parler de lui ou encore celui avec Sultan qui a longtemps trusté la première place dans le Top Clip en TV.

Autres contributions, le compositeur Tram's, l’équipe Eurynome, Therapy, Bram’s ainsi que deux compositeurs belges et un anglais. Ixzo voit donc bien plus loin que son quartier et sa ville pour faire partager son art et sa passion du rap. « Vu l'engouement autour de lui, ses clips en télé, les retours en radio ou encore sur les sites spécialisés, on a de quoi être optimiste, se réjouit Cris, manager (avec Tookie) d’Ixzo, même si le milieu de la musique reste très incertain, l'engouement est palpable».

Depuis la première partie du rappeur confirmé Médine, les portes se sont ouvertes davantage et l'exposition du clip «  On n’est pas tout seul » (feat. Gradur) a dépassé les 4 millions de vues sur le net. Sérénité, confiance et détermination sont les mots d'ordre avant la sortie de Bandiyagal mais comme toujours c'est le public qui aura le dernier mot. A suivre.