Skip to Content
Minisite Projet participatif
Sevran de 1914 à 1918

Sevran de 1914 à 1918

Sevran de 1914 à 1918

Le monument aux Morts de Sevran

La construction d'un monument aux Morts à Sevran est évoquée pour la première fois le 10 avril 1920, lors d'un Conseil municipal. Un premier plan est présenté le 18 novembre 1920.

 

De nombreuses délibérations suivent, notamment pour trouver l'artisan proposant le contrat de construction le plus avantageux. Ce sont MM. Tournoud (futur Maire de la commune, de 1924 à 1928) et Ledoux qui l'emportent, le premier pour les fondations (il est entrepreneur en maçonnerie), et le second pour la réalisation du monument à proprement parler. Le montant total des travaux s'élève à 23 200 francs.

 

Quelques contributeurs privés aident au financement (dont la société Westinghouse, installée à Freinville), mais ce sont surtout la Commune, les Sevranais (par le biais de collectes, qui rapportent 7578 francs) et l'Etat (en vertu de la loi du 31 juillet 1920, pour un montant de 3400 francs), qui assurent la prise en charge financière des travaux.

 

Les noms et dates de naissance et de mort de 47 soldats tombés au champ d'honneur y sont apposés, parmi lesquels notre combattant-reporter, Louis Greff.

 

L'inauguration est faite le 19 juin 1921 en présence de personnalités politiques et publiques, mais l'on peut imaginer que le monument n'était pas achevé à ce moment puisque l'autorisation d'érection n'est concédée par le préfet qu'en 1922.

 

Il est d'abord dressé dans le parc de la Mairie, sur l'actuelle place Crétier, puis il est déplacé en 1932 dans le nouveau cimetière, c'est à dire à son emplacement actuel.

 

 

Voici le modèle de lettre envoyé à chaque invité de marque convié à la cérémonie d'inauguration, suivi de son programme:

 

 

Sévran, le 9 juin 1921.

 

M

 

J'ai l'honneur de vous informer que l'inauguration du Monument aux Morts de la Grande Guerre de la Ville de Sévran aura lieu le Dimanche 19 Juin prochain, à 14 heures ½, dans le Parc de la Mairie, sous la présidence de M. Corlat, Sous-Secrétaire d'Etat au Ministère de l'Intérieur, Député de Seine-et-Oise.

Au nom du Conseil municipal et des Familles des Morts, je me fais un devoir de vous prier de bien vouloir assister à cette pieuse Cérémonie.

J'ose espérer qu'il vous sera possible de donner cette marque de sympathie à la mémoire de nos Héros.

Veuillez agréer M        l'hommage de mes sentiments les plus dévoués.

Le Maire,

A. DAUVERGNE.

 

 

Première partie

 

A 9 heures ½. - Eglise Saint-Martin de Sévran

Service solennel pour les Victimes de la Grande Guerre

 

A 14 heures ½. - Cérémonie Officielle

 

A. Discours de M Dauvergne, Maire de Sévran.

 

B. Appel des Morts.

 

C. Hymne des Morts …...... Victor Hugo (Récitation par un enfant de l'Ecole des Garçons).

 

D. Aux Morts pour la Patrie. (Hymne de Charles Péguy. - Musique de Henri Février. - Choeurs et orchestre par le Groupe Symphonique de Sévran. Directeur : M. COURET.

 

E. Discours officiels.

 

F. La Fête des Moissonneurs …... de Delchevalerie par l'Union Musicale, Directeur : M. G. HECQ.

 

G. Choeur Patriotique, par les jeunes filles des Ecoles.

 

 

Deuxième partie

 

A. France. Fantaisie par la Société de Trompettes « L'Indépendante » Directeur : M. VATIN.

 

B. Remise d'un Drapeau à la Section des Mutilés de Sévran, par M. le Général ARCHINARD, Grand Croix de la Légion d'Honneur.

 

C. Marche de Mendelssohn, par le Groupe Symphonique, Directeur : M. COURET.

 

D. Remise de Décorations par M. le Général MALLETERRE, Délégué de M. le Chancelier de la Légion d'Honneur.

 

E. La Marseillaise, Chantée par Mlle Jane COUDERT et M. CHARPENTIER, de l'Opéra. - Avec accompagnement du « Groupe Symphonique ».

 

F. Mes Adieux au 63me. Marche Militaire, par l' « Union Musicale », Directeur : M. Gaston HECQ.

 

G. Défilé.