Skip to Content

Senior 12/02/2019

Les Glycines : le restaurant restauré

Le restaurant de la résidence logement Les Glycines prend un sacré coup de jeune. Plus accessible, il propose une entrée directe depuis l’extérieur et est adaptée aux personnes à mobilité réduite. 

© Ville de Sevran

« C’est spacieux et fonctionnel ! », voilà ce que l’on pouvait entendre lorsque le personnel des Glycines a fait le tour du restaurant, en travaux depuis cet été. Le chantier vient de se terminer, il ne reste plus qu’à meubler. Les résidents qui le souhaitent pourront à nouveau y déjeuner en semaine prochainement. La résidence des Glycines accueille des personnes âgées autonomes dans des appartements indépendants, mais avec des services adaptés, dont la restauration. « Sevran le journal » a rencontré trois résidents début janvier. Ils sont unanimes : ce qui péchait le plus dans l’ancien restaurant, c’était son manque de luminosité. « Il y avait beaucoup à faire sur l’éclairage », résume Bernard Vollet. Thérèse De Meyer en a discuté avec son mari, qui fait partie des résidents à avoir visité le chantier en septembre. « Il m’a dit que c’était très bien. Pour qu’on s’y sente bien, j’aimerais qu’il y ait des plantes », développe-t-elle. C’est prévu.

Un restaurant plus ouvert et accessible
Le lieu est aussi plus adapté. Bernard Seveste, qui fréquente le restaurant « quand il y a des frites ou des plats que j’aime », l’a bien noté : « La climatisation, ce sera bien l’été ». Surtout que la salle est aussi le lieu où se déroulent les animations. Bernard Vollet souligne une autre commodité, et pas des moindres : « Aller au WC relevait presque du calvaire ! » Les toilettes refaites seront plus pratiques et adaptées aux fauteuils roulants. Le restaurant tout entier le sera avec ses nouvelles rampes (extérieure et intérieure). A présent, les visiteurs de la résidence pourront en outre entrer dans la salle sans traverser les parties communes. Si la capacité d’accueil du restaurant ne change pas (80 personnes), plus de monde pourrait avoir envie d’y aller. D’ailleurs les retraités de toute la ville peuvent y déjeuner en s’inscrivant auprès du CCAS (centre communal d’action sociale)*.
Pour le personnel aussi, tout est plus pratique : la cuisine est fermée et la circulation des plats est fluidifiée. « Les assiettes pleines sortent par une porte de la cuisine, les sales entrent par l’autre : c’est ce qu’on appelle la marche en avant », précise Alain Langlois, en charge du chantier aux Services techniques. Le vestiaire est désormais dans une pièce plus isolée. Le local poubelles a gagné en praticité. « Nous essayons tant que possible d’associer le service concerné pour répondre à ses besoins », explique Alain Langlois. Voilà de quoi transformer le quotidien aux Glycines.

*CCAS : 01 49 36 51 95

Plus d'infos

Archives : A l’origine des Glycines

 Il y a 44 ans, le foyer-résidence Les Glycines surgissait dans le paysage de la butte Montceleux avec sa silhouette ronde. Sa conception moderne en fit un équipement phare pour le logement des personnes retraitées attachées à conserver leur indépendance.