Skip to Content

Actualités 03/04/2018

Pot convivial du maire de Sevran

A l'occasion de sa fin de mandat, le maire de Sevran accueillait habitants, maires de villes voisines, députée, élus, acteurs de la vie associative et agents municipaux pour un pot convivial, vendredi 6 avril à la salle des fêtes, où il a prononcé un discours pour saluer toutes les énergies positives.

Discours de fin de mandat du Maire Stéphane Gatignon 6 avril 2018
Discours de fin de mandat du Maire Stéphane Gatignon 6 avril 2018
Discours de fin de mandat du Maire Stéphane Gatignon 6 avril 2018
Discours de fin de mandat du Maire Stéphane Gatignon 6 avril 2018
Discours de fin de mandat du Maire Stéphane Gatignon 6 avril 2018
Discours de fin de mandat du Maire Stéphane Gatignon 6 avril 2018
Discours de fin de mandat du Maire Stéphane Gatignon 6 avril 2018
Discours de fin de mandat du Maire Stéphane Gatignon 6 avril 2018
Discours de fin de mandat du Maire Stéphane Gatignon 6 avril 2018

 

Quelques réactions recueillies dans la salle :

 

Virginie, Sevranaise depuis toujours et Houria, Sevranaise depuis 15 ans (parents d'élèves)

Virginie : « Je suis venue en tant que Sevranaise, peu importe les liens que l'on a avec la ville. En tant qu'habitants nous sommes responsables de l'élection du maire et nous faisons tourner la ville, qu'on le veuille ou non. Avec Houria, nous sommes heureuses d'avoir été invitées et nous souhaitons bonne continuation à Stéphane Gatignon dans ses projets. »

Houria ajoute : « Il faut savoir lever le pied. Il a de très bonnes raisons de le faire et nous le remercions pour ces 17 ans. »

 

Jean-Rico, Sevranais depuis 2005

« Je fais partie d'un conseil syndical de propriétaires et j'ai rencontré plusieurs fois Stéphane Gatignon. Comme il le disait dans son discours, nous ne sommes pas toujours d'accord, mais nous avons passé de bons moments. »

 

Khalissa, Sevranaise depuis 10 ans et agent de la Ville depuis 7 ans 

« C'est dommage, mais on comprend son choix. Ce pot est important, c'est un moment de partage, de convivialité. C'est un au-revoir, pas un adieu. »