Skip to Content

Actualités 06/09/2018

Santé/Prévention : Alzheimer

Aujourd’hui en France, près de 3 millions de personnes sont directement ou indirectement touchées par la maladie d’Alzheimer. Près de 225.000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année.

© Nataniel Halberstam

Cette affection entraîne une disparition progressive des neurones dans les régions de notre cerveau qui gèrent les capacités comme la mémoire, le langage, le raisonnement ou encore l’attention. Les premiers signes de la maladie surviennent généralement après 65 ans.
Au fur et à mesure de son évolution, d’autres zones du cerveau peuvent être touchées, rendant difficile la capacité à communiquer, à réaliser plusieurs choses en même temps et à effectuer les tâches de la vie quotidienne.

Quelques chiffres en France
• 900.000 personnes sont malades,
• 3 millions de personnes sont directement touchées par la maladie si l’on prend en compte les proches aidants,
• 1 nouveau cas est diagnostiqué toutes les 3 minutes soit près de 616 nouveaux cas par jour,
• 4ème cause de mortalité

Les stades de la maladie
Les stades de la maladie sont ressentis à un rythme différent pour chacun. Il est possible de dégager 3 grandes étapes d’évolution de la maladie :
• Stade léger : le lien entre mémoire à court terme et à long terme se fait plus difficilement. La personne a des oublis bénins de noms ou d’évènements récents qui s’intensifient avec le temps,
• Stade modéré : d’autres zones du cerveau sont touchées, ce qui engendre des troubles des gestes, du langage et de la reconnaissance. La personne a besoin d’une aide pour certaines activités (se déplacer, gérer son budget, faire à manger…),
• Stade sévère : les lésions progressent et la récupération des informations est quasiment impossible. Les évènements et informations passés disparaissent de la mémoire. La personne a perdu son autonomie pour presque tous les actes de la vie quotidienne. Les troubles de la mémoire forment le symptôme le plus fréquent. Ils doivent être associés à un autre trouble des fonctions cognitives pour que le diagnostic de maladie d’Alzheimer puisse être évoqué. Il peut s’agir :
• de troubles du langage (aphasie),
• de difficultés à effectuer certains gestes (apraxie),
• de la perte de la reconnaissance des objets ou des personnes (agnosie),
• ou encore de la perte des fonctions exécutives, c’est-à-dire de la capacité à adapter son comportement à un contexte donné.

Une maladie bien réelle
C'est une maladie qui touche à 60 % les femmes, leur espérance de vie est plus importante que celle des hommes. La maladie d’Alzheimer représente environ 70 % des cas de syndromes démentiels. Elle reste incurable à ce jour, mais des traitements pour les symptômes existent. Ces traitements peuvent temporairement ralentir l’aggravation des symptômes de démence et améliorer la qualité de vie des personnes qui en souffrent. Aujourd’hui, la recherche est toujours en cours pour trouver de meilleures façons de traiter la maladie, retarder son apparition et l’empêcher de se développer.

 

Lieux ressources

France Alzheimer
Union nationale des associations France Alzheimer et maladies apparentées
11 rue Tronchet 75008 Paris
. Tél. : 01 42 97 52 41 / www.francealzheimer.org (Service d'appel gratuit)

Pour tout renseignement : Mme Glade KIBINDA, au CMS Tél. : 01 41 52 46 23