Skip to Content

Actualités 15/05/2018

Stéphane Blanchet élu nouveau Maire de Sevran

Nous reproduisons ici le discours d’investiture du nouveau maire de Sevran, Stéphane Blanchet, prononcé lors du conseil municipal du mardi 15 mai 2018.

© Nataniel Halberstam

 

Mesdames, Messieurs, mes chers collègues, chers amis,

Je voudrais tout d’abord vous remercier pour la confiance que vous m’avez accordée ce soir.
Je ne peux m’empêcher de penser à la relation que nous avons nouée pendant plus de 25 ans Stéphane Gatignon et moi-même. A cet instant, je ne pourrai exprimer tout ce que je ressens.
Ces années passées me manquent déjà même si je sais qu’il y en aura encore beaucoup d’autres.

Je prends mes nouvelles fonctions avec enthousiasme, sérieux et fierté.

Pour Sevran comme pour toute la banlieue, le contexte est particulier. Nous sommes encore dans l’attente des décisions du gouvernement quant aux propositions du rapport Borloo. Le débat politique d’aujourd’hui ne sera pas sans conséquences pour demain.

Avant  d’en tirer toutes les conclusions, je souhaite vous exposer
les orientations que je mettrai en œuvre dans les prochaines semaines et les prochains mois.

Premièrement, comme Stéphane Gatignon l’a exprimé dans sa lettre aux sevranais  du 27 mars dernier :  Je le cite : « Le politique doit évoluer. Notre gestion doit se renouveler pour s’adapter à la nouvelle période. Un nouveau maire doit apporter à notre commune des services plus adaptés, une vision plus attentive du quotidien. La citoyenneté et le dialogue au cœur de ce que j’appelle la société du débat doivent être au centre de nos nouvelles méthodes. » écrivait-il.

Une première initiative de ma part consistera à proposer les vice-présidences de deux commissions municipales à l’opposition. Je consulterai très rapidement les présidents de groupe pour préciser avec eux les modalités de travail de ces commissions avec le bureau municipal et le conseil municipal.

Deuxièmement, avec les deux stations du métro du Grand Paris, Sevran entre dans une nouvelle ère. Je veux interroger le sens du projet de ville, sa cohérence et sa mise en œuvre dans le temps. En effet, ce projet de ville est au centre de notre mandat et poursuit des objectifs de revitalisation urbaine et économique de grande ampleur. Des objectifs qui sont extrêmement importants pour un modèle de ville plus qualitatif et multifonctionnel, avec le développement d’un lieu de destination nature sport loisirs à l’Est de la ville sur les terrains Montceleux, porte d’entrée du parc du Sausset et du parc de la Poudrerie. Ce lieu innovant à travers le stade de surf donnera à notre territoire une dimension européenne de par son attractivité et son adossement aux deux aéroports : Le Bourget et Roissy

Ce projet entre en parfaite cohérence avec la stratégie de reconquête des friches industrielles de Westinghouse et de Kodak, reconquête engagée depuis plus d’une décennie. Rappelez-vous le travail de longue haleine et votre mobilisation à tous pour enfin tourner la page de la pollution et de la désindustrialisation. Cette reconquête arrive à son terme aujourd’hui pour Westinghouse. Le parc Kodak biodiversité en fixera l’aboutissement ultime.

Il faut poursuivre le débat qui a fait suite à la concertation sur la ZAC Sevran Terre d’Avenir. Concertation initiée d’abord avec notre partenaire Grand Paris Aménagement et des centaines de Sevranais  puis prolongée à mon initiative par une commission municipale le 4 mai dernier.

Nous aurons l’occasion de réunir de nouveau cette commission sous ma présidence avec d’autres formes et d’autres thématiques liées aux projets urbains et au développement durable.

Troisièmement, je consulterai le Préfet et le Procureur de la République afin de convoquer prochainement le Conseil Local de Sécurité, de Prévention de la Délinquance et de lutte contre la radicalisation. Cette instance doit se réunir au moins deux fois par an sous la présidence du Maire. Je soumettrai à cette occasion les vœux que nous avons adoptés à l’unanimité au conseil municipal et qui concernent les questions de tranquillité publique. J’inviterai à cette instance des élus de l’exécutif municipal et également les représentants de l’opposition pour que nous nous mobilisions, ensemble, pour la réussite du projet de police de sécurité au quotidien et pour faire entendre une revendication ancienne depuis plus de 30 ans : obtenir enfin pour Sevran un commissariat de plein exercice.

Oui, nous avons besoin d’un commissariat de plein exercice et nous le ferons ré-entendre à cette occasion de manière solennelle à Monsieur le Préfet et à Monsieur le Procureur de la République.

Oui, nous avons besoin de davantage d’effectifs de police pour renforcer notamment l’accueil du public et en particulier des femmes victimes de violence.

Quatrièmement, je veux, avec l’ensemble de l’exécutif municipal, poursuivre le travail de maîtrise de nos finances locales, tout en maintenant l’exigence de qualité de notre service public.

Nous aborderons le débat sur la contractualisation avec l’État qui doit être clos au conseil municipal par un vote. Je ne présumerai pas à ce stade des conclusions de ce débat.
Cependant, signé ou pas signé, aucun contrat ne doit contenir une clause léonine c’est à dire abusive. Nous y veillerons.

Je tiens à souligner les efforts des personnels de notre collectivité, dans leur travail au quotidien, au service des administrés. Nous avons organisé dès cette année la limitation du recours à l’emprunt et nous allons continuer à travailler pour consolider les efforts qui nous permettront de tendre vers le désendettement.

Nous devons travailler, tous ensemble, pour atteindre ce but.
Les discussions que j’ai pu partager récemment avec certains membres du conseil municipal m’ont permis d’identifier de nouvelles pistes à explorer.

Nous poursuivrons l’objectif acté par la majorité municipale réunie en séminaire au mois de février dernier pour proposer l’élaboration du prochain budget ; budget qui sera en particulier  analysé à travers l’impact de nos politiques publiques sur l’égalité femme/homme. C’est un engagement qui, j’en suis sûr, nous mobilisera tous.

Pour conclure, je veux redire ici, à toutes et à tous, mon attachement à la richesse de la diversité de notre ville, de sa jeunesse et à la fraternité que nous garantit la laïcité.

Je peux vous assurer que je suis depuis longtemps au travail avec l’équipe municipale et que je me suis préparé de longue date à cette échéance.

Mon mandat est clair parce que c’est notre engagement pour Sevran.
Je vous remercie pour votre présence ce soir et pour votre attention.