TopHAUT

Réseaux de chaleur Sevran-Villepinte : faire chauffage commun

Sevran et Villepinte mutualisent une partie de leur réseau de chauffage urbain. Une démarche que la Ville inscrit dans son plan climat et de lutte contre la précarité énergétique.
Lundi 7 novembre : signature de l'interconnexion des réseaux de chaleur entre Sevran et Villepinte

Sevran dispose à Montceleux/Pont-Blanc d’une chaufferie ultramoderne alimentée par de la biomasse et qui connecte l’équivalent de 8 500 logements.

Son voisin Villepinte recourt lui, à la géothermie dans 6 200 logements. Ces sources d’énergie naturelle, écologique et économique seraient en capacité de chauffer bien davantage de foyers encore.

Pourquoi ne pas les associer afin d’optimiser leur rendement et faire baisser le prix de la chaleur pour les deux communes ?

C’est tout l’objet de la cérémonie de signature qui a rapproché, le 7 novembre 2022, les deux collectivités pour le raccordement partiel de leurs installations respectives.

Moins d’empreinte carbone

Les arguments justifiant cette interconnexion semblent imparables : diversifier le mix énergétique des deux communes, valoriser leur potentiel en énergie naturelle renouvelable (ENR), développer la géothermie, augmenter les capacités de production, éviter les nuisances environnementales (2 500 tonnes de CO2 ne seront plus rejetées dans l’air, par an), anticiper de prochains aménagements dans les deux communes, proposer des baisses tarifaires aux raccordés.

Grâce à l’import de la géothermie dans son réseau, SEVEO le gestionnaire de la chaufferie de Montceleux / Pont-Blanc estime ainsi pouvoir faire grimper à 80% le taux d’énergie renouvelable qui sera produite, au lieu de 50% actuellement. Ce plan permettra plusieurs raccordements supplémentaires d’ici à 2026.

Sur Sevran sont concernés la ZAC Terre d’Eaux, ainsi que les projets immobiliers Atland et Crétier, soit plus de 2 700 futurs logements et 60 000 m2 d’activités commerciales.

Côté Villepinte, l’extension est prévue vers le quartier du Vert-Galant, une partie du secteur de l’hôpital Robert-Ballanger et une pépinière d’entreprises. Les travaux démarreront au premier semestre 2023 pour une mise en service au printemps 2024.