TopHAUT

Théâtre de la Poudrerie

Le Théâtre de la Poudrerie, implanté à Sevran depuis 2011, est spécialisé dans la création participative. Les spectacles sont créés avec les habitants. Chaque saison propose une à deux grandes formes participatives sur plateau et des spectacles joués gratuitement à domicile.

Grande forme

Tous les deux ans, le Théâtre de la Poudrerie organise Les Rencontres du Théâtre de la Poudrerie et interroge la création participative. Pour cette deuxième édition, il souhaite proposer un espace de recherche sur les formes participatives à la lumière des enjeux écologiques. Des artistes, sociologues, scientifiques, philosophes sont invités à réfléchir et à co-construire avec les habitants de Sevran à travers des spectacles, des ateliers, des rencontres…

Les Rencontres du Théâtre de la Poudrerie

2e édition
Bruno Latour et le collectif Où atterrir ? / Groupe GONGLE
Médialab de Sciences Po / Le Phun / David Wahl / Association DarkTraining


Théâtre à domicile

Le Théâtre de la Poudrerie, soutenu par la Ville de Sevran, propose plusieurs créations jouées à domicile jusqu’au mois de janvier 2021.
Ces pièces ont été créées à partir de la parole des habitants. Deux nouvelles créations, sur le thème de la famille, sont proposées. Quatre pièces, autour de la thématique de la rencontre, poursuivent leur diffusion, suspendue en mars dernier suite à l’épidémie de Covid-19.

 Les spectacles proposés à domicile ce semestre

Se construire

Stéphane Schoukroun et Jana Klein
Compagnie (S)-Vrai
 

Que savons-nous des frontières ?

Marisa Gnondaho dit Simon et Stéphane Olry
La Revue Éclair

Une belle inconnue

Nicolas Kerszenbaum
Compagnie Franchement, tu

Les petites épouses des blancs / histoires de mariages noirs

Marisa Gnondaho dit Simon et Stéphane Olry
La Revue Éclair

 

Le verger

Patrick Pineau et Mohamed Rouabhi
Compagnie Pipo

Les noces

Jeanne Desoubeaux et Samira Sedira
Compagnie Maurice et les autres

Il s’agit de représentations de pièces de théâtre qui ont lieu, non dans une salle de spectacles, mais dans un domicile privé : un appartement ou une maison.

Les pièces jouées à domicile sont écrites et conçues pour que cela soit possible. Elles sont assez courtes, moins d’une heure, interprétées par un, deux ou trois comédiens et avec un décor très léger ou sans décor du tout.

Une grande majorité de Français ne va jamais au théâtre. Pourtant, comme un livre, une histoire racontée aux enfants, un film, le théâtre est un moment unique, une émotion, d’autant plus forte qu’elle est incarnée, qu’une relation directe s’établit entre le public et les comédiens. Parce que peu se rendent dans une salle de spectacles, le théâtre s’invite dans les appartements ou les maisons.

C’est l’idée du théâtre à domicile : faire entrer le théâtre là où on ne le connaît pas, faire découvrir, éveiller la curiosité, donner le goût, mais aussi faire vivre la représentation théâtrale d’une autre manière, moins conventionnelle, plus conviviale.

Tous les habitants qui en ont envie peuvent se porter candidats pour accueillir un spectacle à domicile, il suffit d’appeler Cécile Purière (01 41 52 45 30), Chloé Bonjean (01 41 52 45 73) ou Charline Fortin (01 41 52 41 89) du Théâtre de la Poudrerie, qui vous renseigneront sur les possibilités d’organiser une représentation sur votre commune.

La taille du logement n’a pas d’importance, les comédiens, metteurs en scènes et techniciens qui participent ont l’habitude et s’organisent en fonction de l’espace disponible. Le spectacle est gratuit, le Théâtre de la Poudrerie étant subventionné.

Le foyer qui reçoit le spectacle est l’hôte de la soirée (ou de l’après-midi). Il invite qui il veut, ses voisins, ses amis, sa famille, mais surtout des personnes qui ne vont pas au théâtre habituellement. L’équipe du Théâtre de la Poudrerie accompagne les hôtes pour préparer la soirée, explique les règles du jeu, donne des trucs et astuces, répond aux questions, fournit des cartons d’invitation. Le jour J, une petite équipe de quatre personnes environ arrivera en avance et s’occupera de toute l’organisation.