Skip to Content

Ma ville 04/01/2010

Présentation du nouveau CMPP

Ouverture prochaine du nouveau Centre Médico-Psycho-Pédagogique aux Beaudottes

L'équipe du centre médico-psycho-pédagogique qui ouvre le 18 janvier
©Nataniel Halberstam

 Qu'est ce qu'un Centre Médico-Psycho-Pédagogique?
Un lieu de paroles où enfants et adolescents, confrontés à des difficultés au cours de leur développement, pourront trouver une écoute attentive.À partir de la mi-janvier, au 4 allée La Pérouse, Sylvaine Artis la directrice administrative et pédagogique, Sonia Rabuteau, le médecin-directeur, Dominique Béchet, une des psychologues ou encore Monique Morel, psycho-pédagogue, prendront possession de cet espace de 250 mètres carré, qui à terme abritera le travail d'une vingtaine de spécialistes (psychiatres, orthophonistes, psychomotriciens, psychopédagogues, assistante sociale) au service « des enfants et des adolescents qui rencontrent des difficultés dans leur environnement quotidien : familial, éducatif, relationnel, ou scolaire. »

Le CMPP traitera les souffrances psychiques.
Voilà, en résumé, ce que recouvre l'activité d'un CMPP, une structure dont la création répond à Sevran à une demande de la Direction des Affaires sociales de la Seine-Saint-Denis qui souhaitait ainsi combler un manque dans l'Est du département. «Le CMPP, c'est aussi tout simplement, complète Sylvaine Artis, une structure de soins qui a pour objectif de permettre aux enfants et aux adolescents de 0 à 20 ans de se réapproprier des savoir-faire et des savoir-être. Nous ne sommes donc absolument pas un centre médical classique. Chez nous, soyons clairs, il n'y aura ni argent, ni médicaments.» C'est donc « par leurs mises en mots » que l'équipe pluridisciplinaire du CMPP « abordera et traitera les souffrances psychiques » précise Dominique Béchet, psychologue détachée par l'Éducation nationale. Car, autre particularité du CMPP des Beaudottes, il fonctionnera dans le cadre d'une convention passée avec le Ministère de l'Éducation nationale. Autrement dit, poursuit Sylvaine Artis, « ce sera le plus souvent l’école qui aura une fonction de révélateur d'un mal-être possible chez un enfant ou un adolescent. »

Les familles n’auront rien à débourser
Néanmoins, les parents pourront également venir consulter les professionnels de santé du CMPP de leur propre initiative. Établissement à but non lucratif, le CMPP fonctionne en effet avec l'agrément
des pouvoirs publics (DDAS et Sécurité sociale) et ses séances de soins sont financées par l'Assurance Maladie. « Pour prendre un premier rendez-vous, détaille Sonia Rabuteau, le médecin-directeur, il suffira de nous téléphoner, d'être en possession d'une carte vitale et de l'attestation qui l'accompagne. Contrairement à une structure privée, les familles n'auront rien à débourser. »
Précision utile enfin, nul besoin non plus d'être adhérent d'une mutuelle pour bénéficier d'une consultation. Et les titulaires de la CMU de base seront également en droit de consulter les spécialistes du CMPP. Bref, si le besoin s'en fait sentir, c'est en toute liberté que vous pourrez pousser la porte d'entrée du 4 allée La Pérouse. «Toute notre équipe sera là, conclut Sylvaine Artis, pour travailler au mieux-être des enfants.»
 

Renseignements

CMPP - 4, allée La Pérouse. Tél. : 01 43 83 65 62
Ouverture du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30 à partir du 18 janvier