Skip to Content

La place des femmes dans le jazz


 

Souvent considérées comme femmes avant musiciennes, celles-ci occupent aujourd’hui une place minoritaire mais non moins importante dans le monde du jazz. Trop de stéréotypes au sein des acteurs de celui-ci persistent encore ; la pratique d’instruments dits « masculins », une volonté de séduction féminine avant toute création artistique, pourquoi les femmes du jazz doivent-elles se battre pour faire reconnaître leurs individualités et leurs légitimités ? 

 

INTERVENANTES

Anne Legrand, Docteur en Histoire de la Musique et Musicologie, est spécialisée dans l’histoire du jazz en France. Pendant dix ans, elle a été responsable du fonds Charles Delaunay au Département de l’Audiovisuel de la Bibliothèque nationale de France. Elle écrit pour Jazz Magazine et Les Cahiers du Jazz.

 

Sophie Alour est une saxophoniste française de jazz. Formée initialement à la clarinette, elle s’exprime principalement au saxophone ténor. Débute en 2000 avec des musiciens comme Stéphane Belmondo, Christophe Dal Sasso puis Rhoda Scott, enregistrant depuis 2005 ses propres albums dans des formats différents, proposant compositions personnelles et improvisation libre. 

 

CALENDRIER

La conférence a lieu de 18h à 20h à l’espace François-Mauriac

 

> Mardi 11 juin 2019

La place des femmes dans le jazz